Lavoirs , Abreuvoirs , Sources

  La commune est très étendue avec différentes variations de relief, Préveranges compte (d'après Vincent. Rochon ) environ 300 sources situées sur des lieux publics ou privés, au milieu des prairies et quelquefois sur le bord des chemins. Certaines sont captées, d'autres s'écoulent en formant de petits ruisseaux avant de rejoindrent la Joyeuse. Les plus importantes de la commune sont celles des Marches, de Villeneuve, des Gouttes, de La Preugne, de St Martin , elles varient très peu suivant la saison.

 en 1901 le conseil approuve la pose de 5 fontaines dans le bourg.

Les lavoirs de Préveranges

 

J'ai répertorié, avec l'aide d'un ami, une bonne dizaine de lavoirs sur la commune , certains sont entretenus, d'autres, les plus nombreux sont envahis par la végétation. Il suffirait de quelques bonnes volontés pour les dégager et les remettre en état, (commune, association, ou autre ).

 Certaines initiatives privées; Des vacanciers du Betoux , l'été 2016  ont dégagés et nettoyés le lavoir du hameau, un exemple à suivre...........

Il est certain que si rien n'est fait, dans quelques proches années la plupart auront disparus, éboulés par la végétation.

La génération des moins de 50 ans qui n'a pas connu les femmes des années 1950, en train de se raconter les potains du village, agenouillées dans leur "bachot"et donnant de grands coups de battoir sur le linge posé sur la pierre du lavoir, cette génération, ne saura même pas qu'il existait au moins un lavoir dans chaque hameau  de Préveranges.

Un circuit de randonnée des lavoirs permettrait de les découvrir............

 

  Vu dans les archives municipales:

 Lors de la séance du conseil municipal du 15 mai 1879 le maire Mr Ruchon donne lecture d'une lettre de Mr Vaillant par laquelle il déclare et consent à laisser subsister le lavoir de St Martin et à faire l'abandon gratuit à la commune du chemin qu'il a fait ouvrir sur sa propriété et à ses frais , à la condition que ce chemin soit empierré convenablement aux frais de la commune. Cette lecture terminée, plusieurs membres font observer qu'il est très difficile de pouvoir arriver au lavoir et à la fontaine et qu'une rampe est indispensable à cet effet. Après diverses observations Mr Vaillant a déclaré prendre à sa charge la construction de cette rampe dans le cas ou la commune se chargerait de l'empierrement.

  En 1925  les lavoirs du bourg c'est à dire du Parc , de Bonnefond et st Martin ont été rénovés

 Au début des années 1930 la plupart des lavoirs de la commune ont connu une réfection , pour cela il y avait un budget nommé sous l'article 34 : "entretien des fontaines, puits, mares, lavoirs ".  Les habitants du village participaient aux frais pour la moitié de la somme.  

 Le  09 février 1930 participation de la commune  à la réfection du lavoir du village de Deguilly , moitié pour la commune moitié pour les habitants du village qui feront les charriage et établiront une cloture.

 Le  22 novembre 1931 le conseil est informé que " les habitants du village des Maisons ont l'intention de réparer la fontaine d'eau potable du village. Ils demandent une subvention de 350 frs et fourniront en argent et travail une somme équivalente.. Après avoir délibéré le conseil vote la somme demandée. "

 le 11 février 1931 le conseil vote la réfection du lavoir du Peu du Boueix

 Le 11 septembre 1932 le conseil vote la réfection du lavoir des Maisons et celui du Montet.

 

 

 

 

 

 

scènes auprès du lavoir

  Grève des laveuses:

Lu dans le Nouvelliste de St Amand , mars 1892:

 " Dimanche dernier , les laveuses de Préveranges ont fait publier qu'elles ne travailleraient plus à moins de 1 franc par jour au lieu de 75 centimes. Cette prétention n'est pas excessive. L'une d'elle pourtant chétive et malingre pressée par la misère et peut être aussi par la faim consentit le lendemain à travailler aux anciennes conditions.Mal lui en prit, car elle fut victime d'un procédé bien brutal et peu parlementaire: une des plus fortes laveuses, pourvue de forts biceps,s'apprcha d'elle, l'empoigna par derrière et la fit sauter comme une grenouille au milieu du lavoir, la tête la première. Heureusement des camarades plus raisonnables la retirèrent et des personnes charitables  lui firent cadeau de vêtements de rechange. Elle en fut quitte pour un bain peu agréable en cette saison.

 La grève persiste, mais nous pensons bien qu'elle ne sera pas de longue durée, les dames qui ne peuvent se louer elles mêmes finiront par céder, car elles ont trop bon coeur pour ne pas accorder la minime augmentation qu'on leur réclame surtout si elles pensent que les malheureuses, condamnées pour vivre à faire ce pénible travail hiver comme été, contractent presque toutes des refroidissements qui les accablent de douleurs pendant leur vieilleuse."     

  Bagarre :

 La dépèche du Berry , 3 juillet 1896:

 " La curieuse scène du lavoir qu'Emile Zola a si bien peinte dans l'Assommoir, a été rééditée samedi soir à Préveranges pour le plus grand plaisir des personnes qui en ont été témoins.

 Les acteurs sont les femmes Refe... et Auxi....Cette dernière s'étant placée au lavoir près de l'autre, celle ci se plaignit d'être g^née. La femme Auxi.. ne tint aucun compte de l'observation, si bien qu'une querelle ne tarda pas à s'élever entre les deux laveuses. Le vocabulaire poissard ayant été épuisé, on en vint aux coups: la femme Auxi...jeta avec son batoir de l'eau à la figure de la femme Refe...; celle ci répliqua par un coup du sien sur la tête de son adversaire qui furieuse, quitta le lavoir et courut se plaindre à la gendarmerie.

 Un procès verbal dressé contre les deux ménagères a eu raison des difficultés."

                         

Rue St Martin au bourg

Lavoir st martin bis

lavoir La Bonnefont au bourg

 

Situé dans le bourg , sortie Boussac,

à l'arrière plan , une porte avec un trou , c'est la source qui alimente le lavoir.

 

P1050438 bis

Lavoir du pont- Bayonne

  Je recherche une photo ancienne de ce pont et lavoir

L'histoire de ce pont remonte en 1843 lorsque un nommé Thévenin , menuisier et aubergiste à Préveranges venait de faire noyer ses petits chiots sous le pont du ruisseau losque qu'un voisin lui demande ce qu'il avait fait de ses chiots . Thévenin lui répondit pour se débarrasser d'une question importune " je les ai mis sous le pont de Bayonne " , le mot Bayonne est ainsi resté pour désigner ce pont qui n'avait pas de nom particulier à cette époque . source: monographie Rochon.

 Ce lavoir était alimenté par la fontaine St Martin

 En 1897 le conseil reçoit du préfet une mise en demeure  afin d'obsturer l'eau du ruisseau de la fontaine st Martin qui s'écoule au pont Bayonne, après avoir délibéré le conseil déclare que le lavoir existe de temps immémorial , qu'il est très utile et même indispensable pour les habitants du quartier, est d'avis que des mesures nécéssaires soient prises pour le conserver.

 Le 5 Aout 1906  Mr Labat propose au conseil municipal la donation d'un emplacement dans son pré de la Roche auprès du pont Bayonne pour y établir un lavoir public

 Début 1913 ce lavoir faisait parler de lui au sein du conseil municipal : à cette époque il était en mauvais état, " les conseillers Mrs Gansoinat et  Rochon disent que les égouts se déversent dans le lavoir ce qui est intolérable. Le maire explique au conseil que la commune n'a aucune ressource disponible applicable à ces travaux. Il propose à Mr Gansoinat de faire faire les travaux utiles et d'en avancer le montant qui lui sera remboursé dés qu'il y aura des fonds en caisse."

 Le 9 aout 1913 :" sur proposition de Mr Gansoinat le conseil considérant qu'une grande partie des ménages du bourg se servent du lavoir du Pont-Bayonne, demande que le service ... soit mis en demeure de détourner l'eau d'égouts qui souille le dit lavoir et que la commune fasse faire  ensuite les réparations reconnues nécéssaires".

 Septembre 1951: lors d'un conseil municipal le maire expose au conseil qu'une couverture pour le lavoir du bourg serait de grande utilité

 Le lavoir du Pont-Bayonne , aujourdhui disparu, comblé et aménagé en espace vert après décision du conseil municipal en septembre 1981    

 C'est maintenant un square ,  aprés avoir été comblé:

Square du pont bayonne

 

Sources: Archives municipales

 

 

Lavoir des Maisons

 

Situé à l'entrée du hameau route du village , un des mieux entretenu  avec sa source et le grand banc de pierre .P1050475bis

Lavoir du Betoux

 Pour le découvrir prendre le chemin situé entre la 1ere et la 2e maison de gauche, ensuite parcourir 300 à 400 m

Situé un peu à l'écart du hameau,demande à être dégagé de sa végétation ,à remarquer sa source  protégée par un abri de pierres , superbe !P1050441bisà découvrir !

 

P1050442bis

 Tous les ans durant l'été  des vacanciers du Betoux entretiennent le chemin d'accès  et assurent de défrichement autour de ce lavoir  !!!! un exemple à suivre... pour les locaux.....avec l'appui de la commission patrimoine...

 Le betoux degage 2016

Lavoir du Magnoux

 

Situé sur un chemin qui contourne le bas du hameau , caché dans la végétation ,il faut bien observer pour le découvrir,la 2e photo permet d'apercevoir la pierre qui permettait le lavage.P1050444bis

 

 

P1050445bis

Le Peu du Boueix

 

Situé en retrait de 20 m de la route qui relie le bas et le haut du hameau.P1050446bis

Lavoir de Villeneuve

  Situé à gauche à la sortie de Villeneuve en direction de Marcost.

  Dommage qu'il soit caché par la végétation derrière son mur en pierre,

 1ere vue, brut de découverte, pas très visible le lavoir.....

Lavoir villeneuve 1bis

après 1/4 heure il apparaît avec le mur et son" barriau " qui le sépare de la route. Merci à l'ami C.... N.... qui me l'a fait découvrir.

Lavoir villeneuve 5 ter

Lavoir de Marcost

 Situé sur la route de l'Epiranges,  

découverte............

Lavoir marcost 2 bis

 après quelques instants............ avec fouche et " gouillarde ".

Lavoir marcost 5ter

La source du lavoir.

Lavoir marcost 6 source bis

Lavoir du Jubeau

  Celui ci il fallait le connaître, merci à l'ami  C...N....qui m'a aidé à le découvrir. A la sortie du Jubeau, direction le Magnoux, le lavoir est derrière le mur.

Lavoir jubeau 1bis

le lavoir en triste état.

Lavoir jubeau 4 bis

Lavoir de Deguilly

Dans une proprièté privée.

Lavoir deguilly bis

Lavoir du Roubert

Situé dans le bas du virage avant le Roubert.

Photo prise en hiver , en été il est totalement invisible caché sous la végétation.

Le roubert 1 1 bis

Malétat

 

Situé sur une propriété privée , autrefois nommée" la filature " ce lieu comprenait également un bief dont l'eau alimentait une roue qui permettait de faire tourner les machines.P1050448bis

l' abreuvoir du Betoux

En bordure de route ,  à droite , sortie du Betoux direction le Magnoux, 

 de moins en moins visible..........

 

 

P1050443bis

l'abreuvoir de villeneuve

En bordure de route , sortie Villeneuve direction Marcost.

P1050447bis

abreuvoir et sa source à Deguilly

P1050772 bis

Prochainement quelques autres lavoirs

 Ceux de Louze,  du Grand Boueix  et aussi vers Diane et  le Montet  , si vous les  connaissez je suis preneur des photos, mais aussi Les Murailles, Villemoy

La Fontaine des Marches

 C'est un lieu connu seulement par les plus anciens habitants de la commune. Aujourd'hui perdu au mililieu des broussailles.

 Je connaissais ce lieu depuis mon enfance , mon père m'y emmenait me désaltérer au cours de promenades. C'est l'aide d'un ami, fin connaisseur des lieux qui m'a permis de le redécouvrir car l'accès habituel est impraticable, merci C...N....

 Cette source surgit au pied d'un talus.

 La fontaine des marches

 La fontaine des marches 2