Préveranges et son Histoire

Le village nommé depuis 1207 dépendait de la seigneurie de la Roche Guillebaud.

En 1247 Préveranges devient chef lieu d'une seigneurie de haute justice, dont dépendaient les fiefs du Mas Sarazin, du Boueix et de la Preugne-Barathon.

Au 13é siecle construction d'un château fort  sur la partie nord du bourg, aujourd'hui totalement disparu.

Au 13é siècle également l'église dépendant de l'abbaye de Chambon est construite.

Après avoir primitivement appartenue aux seigneurs de Déols, la paroisse passa par alliance à la famille De Bomiers par le mariage de Agnès de Déols avec Robert de Bomiers en 1250 et à la demie soeur de celui ci Marguerite de Bomiers en 1283.

En 1375 elle devient propriété de Guillaume le Bouteiller.

Claude De Bigny l'acquit en 1520.

Gilbert de Bigny poursuivit pour dette vend Préveranges à Henri de Bourbon prince de Condé en 1627.

En 1663 Henri de Bourbon vend Préveranges et Culan à Michel Letellier.

En 1722, les 4 seigneuries de Préveranges, La Roche Guillebaud (paroisse de Sidiailles), la Forêt -Grailly (paroisse de st Christophe le Chaudry), et Culan appartenaient à Mgr Godefroy-Géraud de la Tour d'Auvergne( fils de Mgr Emmanuel-Théodose de la Tour d'Auvergne et Mme Louise-Françoise-Angélique Letellier de Barbezieux de Cullant). C'est à la mort de sa mère en 1721 que Mgr Godefroy de la Tour d'Auvergne a hérité des 4 seigneuries. Comme il était mineur, sont tuteur était maître François Renaudin.

 Le procès verbal de la visite du château de Préveranges en 1723 par  maitre Renaudin accompagné par le bailli Louis Grangeron et 2 procureurs fiscaux de Culant Louis François Amigault et de  Préveranges Jean Dantigny nous apprend qu'il existait une halle à cette époque: " Derrière l'église, est une hasle composée d'un comble porté sur 18 piliers de bois, et dont l'un des côtés repose sur le mur du cimetière; il faudrait 60 livres pour la recouvrir, mais comme il n'y a à Préveranges ni foire, ni marché cela paraît inutile ".

Par alliance avec la famille Letellier puis la famille D'Harcourt , Emmanuel De Croy obtient Préveranges en 1741.

En 1773 Emmanuel De Croy donna une maison et un terrain pour l'édification d'une école en face des murs du château.(explication de la résidence Prince De Croï aujourd'hui).

   Les princes de Croÿ sont une importante famille de la noblesse des Pays-Bas méridionaux, puis de Belgique, avec de nombreuses branches, dont certaines se sont installées dans d'autres pays, comme en France. Une de ces branches a hérité au XVIIIe siècle des seigneuries de Culan, La Roche-Guillebaud, Préveranges et La Forêt-Grailly par mariage avec une descendante des Le Tellier de Louvois, qui les possédaient depuis le milieu du XVIIe siècle.
C'est Anne-Emmanuel de Croÿ (1743-1803) qui possédait la baronnie de Culan à la veille de La Révolution ; il émigra et ses biens furent confisqués.
C'est lui, ou plutôt son père, Emmanuel, duc de Croÿ, maréchal de France (1718-1784) qui fit don à la paroisse de Préveranges d'une maison et d'un terrain pour l'édification d'une école

Le 25 Fructidor IV (11/09/1796) l'école construite sur ce terrain qui était nommée collège est vendue révolutionnairement.

Le 20 novembre 1850 un décret autorise la fondation d'un établissement de Soeurs de la Charité après donation des batiments et terrain par Dame Lepescheux veuve Aufrère de la Preugne.

Sources:Buhot de Kersers, La Thaumassière, AD du Cher

   Le 28 mars 1894 : installation d'un bureau d'assistance qui fait suite à la  loi du 15 juillet 1893 sur l'assistance médicale
article premier établit que:« Tout Français malade, privé de ressources, reçoit gratuitement de la commune, du département ou de l'État suivant son domicile de secours, l'assistance médicale à domicile, ou s'il y a impossibilité de le soigner utilement à domicile, dans un lieu hospitalier.
Les femmes en couche sont assimilées à des malades.

   En 1911 Mr GUERAUD pharmacien à Préveranges créé une association d'éducation populaire nommée: La FAMILIALE qui a pour but : prêt gratuit de livres, cours gratuits de solfège, séance de cinéma, plusieurs sports, théâtre. (voir le menu ).La Familiale

 

 

×